Envoyer de l'argent à vos proches en Mauritanie avec Diaango MONEY

Mali: soldats maliens, russes et chasseurs dozos accusés de vols massifs de bétail

plus de 2 mois

vol de bétail aux Mali

Au Mali, les opérations antiterroristes de l'armée se poursuivent, tout comme les allégations d'exactions. Ces dernières semaines, un nouveau mode opératoire émerge dans les régions de Mopti et de Bandiagara notamment : le vol massif de bétail. Les soldats maliens, les chasseurs traditionnels dozos qui les accompagnent ainsi que les supplétifs russes de l'armée malienne, sont mis en cause.

Dans les communes de Fakala, Sio, Pignari, Doucombo, Fatoma ou encore Sofara, depuis plusieurs semaines, de nombreuses sources locales alertent sur des vols massifs de bétail par l'armée malienne et ses supplétifs : chasseurs traditionnels dozos et combattants russes. Ces derniers sont de simples formateurs selon Bamako et des mercenaires du groupe Wagner, selon un grand nombre de pays européens, africains ou américains. 

Les chiffres sont difficiles à recouper avec précision, mais, selon ces sources, le cumul des vols représente en tout cas plusieurs milliers de vaches, et pas moins de moutons et de chèvres. 

Le vol de bétail n'est pas nouveau : à chaque fois que des opérations antiterroristes de l'armée malienne sont entachées d'accusations d'exactions, comme des exécutions collectives, ces allégations incluent presque systématiquement des destructions et des vols de bijoux, meubles, céréales ou animaux.

Mais il apparaît aujourd'hui que certaines opérations n'ont en fait pour principal objectif que de dépouiller certains villages de leur bétail. Une ressource vitale pour les populations d'éleveurs. Des représentants communautaires, associatifs et des chercheurs, tous maliens, s'interrogent : s'agit-il d'affamer des populations soupçonnées de collusion avec les jihadistes ? Ou tout simplement de se payer, littéralement, sur la bête en revendant les animaux, vivants ou en boucherie, comme l'indiquent certains témoignages ? 

Fin octobre, les jihadistes du Jnim, le groupe de soutien à l'islam et aux musulmans, lié à al-Qaïda, affirmaient dans un communiqué avoir récupéré du bétail volé par les Fama et leurs supplétifs russes à Bogolo, près de Bandiagara. L'armée malienne, qui n'a pas donné suite aux sollicitations de RFI, indique quant à elle dans un communiqué avoir récupéré 600 têtes de bétail le 10 novembre dernier « des mains des terroristes » à Somadougou, dans la région de Mopti. Elle précise les avoir restituées aux habitants.

Articles associés

Au Burkina Faso, le président du Parti pour la renaissance nationale (Paren), Abdoul Karim Sango, est un des rares acteurs du monde politique à commenter la demande de départ des troupes françaises. « Je salue cette décision parce que j’estime que c’
Le procès de l’ancien chef de l’Etat, lâché par son successeur Ghazouani, s’est ouvert mercredi à Nouakchott sous haute surveillance. Un moment de justice exceptionnel en Afrique et dans le monde arabe. A l’appel de son nom, l’homme en boubou blanc s
- Le président en exercice de l’UA exhorte les Etats africains à se pencher sur le renforcement des infrastructures de désenclavement et d’interconnexion transfrontalières. AA/ Dakar/ Alioune Ndiaye Le Président sénégalais, Macky Sall, par ailleurs p
La France, et plus généralement l’Occident doivent prendre conscience que la situation en Afrique a changé, et que l’époque où leurs méthodes et leurs projets prévalaient est déjà révolue, expose le général de corps d’armée Bruno Clément-Bollée dans
Des journalistes mauritaniens ont dénoncé un communiqué récent de l'ambassade d'Algérie à Nouakchott, dans laquelle la représentation diplomatique accuse les médias d’être à la «solde d’un Etat ennemi» et critique des «mercenaires de la plume (qui) n
Les trois invités surprises aux quarts de finale du 7e Championnat d’Afrique des nations CHAN-2022 : le Niger, la Mauritanie, et Madagascar, tenteront de poursuivre leur bonhomme de chemin, en visant une qualification historique pour le dernier carré
Accroché après la séance d’entraînement du jour, le sélectionneur adjoint de l’équipe nationale locale du Sénégal, Djiby Fall, s’est confié sur le « match difficile » qui attend les Lions contre les Mourabitounes de la Mauritanie en quart de finale d
Les entreprises algériennes comme Général Emballage s’intéressent davantage au marché mauritanien. À la Foire des produits algériens de Nouakchott (19-24 janvier), de nombreux groupes publics et privés algériens ont décidé de participer pour renforce

En direct

Suivez en direct l'actualité