Société

Diffuser des textes criminalisant et punissant l’esclavage, la traite des êtres humains, le trafic illicite de migrants et le travail des enfants, Adapter minutieusement les faits pertinents, Prendre les mesures nécessaires pour poursuivre les auteur
Le procureur général près la Cour suprême, M. Sidi Mohamed Ould Mohamed Lemine, a effectué mercredi une visite d’information au parquet de Nouadhibou et aux greffes qui en relèvent ainsi qu’à la prison civile de la ville. Dans une déclaration à cette
Le projet de loi immigration du gouvernement prévoit la création d’une carte de séjour spécifique pour les métiers en tension, notamment dans le secteur de la santé. Des médecins français ont pris la parole dans une tribune publiée par le JDD, ils re
Des journalistes mauritaniens ont dénoncé un communiqué récent de l'ambassade d'Algérie à Nouakchott, dans laquelle la représentation diplomatique accuse les médias d’être à la «solde d’un Etat ennemi» et critique des «mercenaires de la plume (qui) n
La Commission des Droits de l’Homme et les différents acteurs concernés, lorsqu’ils évoquent l’arsenal juridique national pour endiguer l’esclavage et ses séquelles, lors de leurs sorties médiatiques à diverses occasions, devraient faire preuve d’app
Future Afrique - C’est un véritable recul dans le domaine des lois nationales et des conventions internationales sur les droits humains qui se dessine à travers les évènements en cours dans la Moughataa de R’Kiz au Trarza, où la paysannerie harratine
RFI Afrique - Trois ans de prison dont deux avec sursis et 150 000 euros d’amende ont été requis ce 1er février 2024 à Paris contre Pascaline Bongo, fille du défunt chef de l’État gabonais Omar Bongo et sœur de l’ex-président du même pays, Ali Bongo.
Le Forum des Organisations de Solidarité Internationale issues des Migrations (FORIM) et le Réseau des Associations Mauritaniennes en Europe (RAME) ont organisé le 15 février 2024 à Nouakchott une journée d'échanges multi-acteurs. Cette rencontre a r
Le rassemblement général de la Communauté mauritanienne au Canada (CMC) s’est réuni le 3 septembre 2023, au 6570 chemin de la Côte- des-Neiges, Montréal, Québec. Cette assemblée avait pour but de discuter des manquements dans la gouvernance de l’anci
Les mouvements de défense des droits de l'homme que sont : Touche Pas à Ma Nationalité et Mouvement Min Njabaani, qui ont toujours dénoncé le caractère raciste et discriminatoire de l’enrôlement biométrique initié en 2011 sous le régime de Mohamed Ou