Envoyer de l'argent à vos proches en Mauritanie avec Diaango MONEY
plus de 1 an(s)

Les Indiens fuient le virus et le prix des billets d’avion bondit


Les prix des billets d’avion ont grimpé en flèche et la demande pour les jets privés a explosé vendredi en Inde, tous ceux pouvant se le permettre tentant d’échapper à la résurgence de l’épidémie de coronavirus avant la suspension des vols à destination des Émirats arabes unis.

 

 

 

À partir de dimanche, tous les vols reliant l’Inde aux Émirats arabes unis – l’une des voies aériennes les plus fréquentées du monde – seront suspendus en raison d’une hausse record des cas de coronavirus dans ce pays d’Asie où les hôpitaux saturés sont confrontés à une pénurie de lits et d’oxygène.

 

Le Canada a aussi fermé son espace aérien aux avions en provenance d’Inde (et du Pakistan).

 

Selon les sites de comparaison de prix, les vols commerciaux en aller simple de Bombay à Dubaï vendredi et samedi coûtaient jusqu’à 80 000 roupies (1330 dollars canadiens), soit environ 10 fois le prix habituel.

PHOTO FRANK GUNN, LA PRESSE CANADIENNEDes passagers arrivant de New Delhi le vendredi 23 avril à l’aéroport Pearson de Toronto, avant d’aller en quarantaine à l’hôtel. Le vol 187 d’Air India est le dernier vol de la compagnie au Canada avant l’entrée en vigueur de l’interdiction des vols décrétée par Ottawa à l’encontre des vols en provenance de l’Inde et du Pakistan.

 

 

Les billets pour un vol New Delhi-Dubaï coûtaient plus de 50 000 roupies, soit cinq fois le prix usuel.

 

Plus aucun billet n’était proposé à partir de dimanche, date à laquelle les vols en provenance d’Inde seront suspendus dans les Émirats pendant dix jours.

 

Ruée sur les jets privés

 

 

Pour les jets privés, la demande est « absolument folle », a déclaré à l’AFP un porte-parole de Air Charter Service India, spécialisé dans ce service.

 

« Nous avons 12 vols à destination de Dubaï demain et chacun d’entre eux est complètement plein », a-t-il ajouté.

 

« J’ai reçu près de 80 demandes de renseignements pour des vols vers Dubaï rien qu’aujourd’hui », a déclaré un porte-parole d’Enthral Aviation, un autre prestataire.

 

« Nous avons demandé plus d’avions de l’étranger pour répondre à la demande… Cela coûte 38 000 dollars pour louer un jet de 13 places reliant Bombay à Dubaï et 31 000 dollars pour un appareil de 6 places », a-t-il dit à l’AFP.

 

« Les gens forment des groupes et s’arrangent entre eux pour partager un avion privé rien que pour disposer d’un siège… Nous avons reçu quelques demandes pour la Thaïlande mais la plupart du temps, les gens veulent aller à Dubaï », a-t-il poursuivi.

 

3,3 millions d’Indiens vivent aux Émirats

 

 

Environ 3,3 millions d’Indiens vivent aux Émirats, où ils constituent un tiers de la population. La majorité d’entre eux résident à Dubaï, un des sept émirats du pays.

 

Les voyageurs venant d’Inde via d’autres pays où ils ont fait escale devront, eux, rester dans ces pays tiers au moins 14 jours avant de rejoindre les Émirats, avait précisé jeudi l’Autorité générale de l’aviation civile des Émirats.

 

Les citoyens émiratis et les voyageurs en jets privés ne sont pas concernés par ces mesures, tout comme les vols de fret entre les deux pays qui ne seront pas interrompus.

 

Vendredi est également entrée en vigueur une interdiction d’arriver en Grande-Bretagne en provenance d’Inde, sauf pour les citoyens britanniques et irlandais ou les ressortissants de pays tiers ayant un droit de résidence.

 

Les vols aller simple reliant Bombay ou New Delhi à Londres coûtaient vendredi entre 100 000 et 150 000 roupies, soit plus du double du tarif habituel quand on réserve au dernier moment.

Agence France-Presse

 

 

 

 

 

 

 

 

 

°Source : La Presse.ca (Canada)

Articles associés

REPORTAGE: Le combattant de la liberté qui vit à Norrliden - maintenant sa lutte est devenue un film. Il était le plus jeune prisonnier politique de Mauritanie. Et depuis 30 ans, il mène une lutte pour la liberté contre le gouvernement du pays. Aujou
Il existe peu d’autres régions du monde où l’Italie a renforcé sa présence de manière aussi intensive que ces dernières années au Sahel. La récente nomination d’Emanuela Del Re en tant que nouveau représentant spécial de l’UE pour le Sahel, première
Le Figaro - Le président israélien Isaac Herzog est arrivé dimanche aux Émirats arabes unis, pour la première visite officielle d'un président israélien dans ce pays arabe du Golfe après la normalisation des relations entre les deux États en 2020. In
La Tribune - La France et ses alliés européens se sont donné deux semaines, vendredi, pour décider de l'évolution de leur engagement militaire contre les groupes djihadistes au Mali alors que la junte au pouvoir à Bamako manifeste une hostilité crois
Le Figaro - La France et ses partenaires européens ne peuvent «pas rester comme cela» au Mali, du fait des tensions croissantes avec la junte, et vont devoir «adapter» leur dispositif anti-djihadiste au Sahel, a averti vendredi 28 janvier le ministre
Francetvinfo - Le texte, sans portée contraignante, a été défendu à la tribune par le Premier secrétaire du PS, Olivier Faure. A quelques jours de l'ouverture des JO d'hiver de Pékin, l'Assemblée nationale a adopté, jeudi 20 janvier, une résolution d
Le Figaro - Avec la crise ouverte avec la junte malienne, la France doit «trouver la voie» pour poursuivre l'objectif de la lutte antidjihadiste en Afrique de l'Ouest, a déclaré jeudi 20 janvier la ministre française des Armées, Florence Parly. «Au S
Le Figaro - Le Congrès américain a ordonné l'ouverture d'une enquête sur l'assassinat en juillet 2021 du président haïtien Jovenel Moïse, meurtre autour duquel persistent de nombreuses zones d'ombre. La loi, adoptée par le Sénat jeudi dans la nuit, d
France24 - Les militaires suédois quitteront cette année la force Takuba, qui regroupe des forces spéciales européennes au Sahel à l'initiative de la France, a annoncé, vendredi, la ministre suédoise des Affaires étrangères. La force Takuba dépourvue
EURACTIV - Le rôle de l’UE dans une mission de défense et de sécurité antijihadiste dans la région du Sahel est de plus en plus menacé alors que les relations avec le gouvernement militaire du Mali continuent de se dégrader en raison du retard des él

En direct

Suivez en direct l'actualité

Comments:



Laisser un commentaire