Envoyer de l'argent à vos proches en Mauritanie avec Diaango MONEY

Les Indiens fuient le virus et le prix des billets d’avion bondit

plus de 1 an(s)

Description

Les prix des billets d’avion ont grimpé en flèche et la demande pour les jets privés a explosé vendredi en Inde, tous ceux pouvant se le permettre tentant d’échapper à la résurgence de l’épidémie de coronavirus avant la suspension des vols à destination des Émirats arabes unis.

 

 

 

À partir de dimanche, tous les vols reliant l’Inde aux Émirats arabes unis – l’une des voies aériennes les plus fréquentées du monde – seront suspendus en raison d’une hausse record des cas de coronavirus dans ce pays d’Asie où les hôpitaux saturés sont confrontés à une pénurie de lits et d’oxygène.

 

Le Canada a aussi fermé son espace aérien aux avions en provenance d’Inde (et du Pakistan).

 

Selon les sites de comparaison de prix, les vols commerciaux en aller simple de Bombay à Dubaï vendredi et samedi coûtaient jusqu’à 80 000 roupies (1330 dollars canadiens), soit environ 10 fois le prix habituel.

PHOTO FRANK GUNN, LA PRESSE CANADIENNEDes passagers arrivant de New Delhi le vendredi 23 avril à l’aéroport Pearson de Toronto, avant d’aller en quarantaine à l’hôtel. Le vol 187 d’Air India est le dernier vol de la compagnie au Canada avant l’entrée en vigueur de l’interdiction des vols décrétée par Ottawa à l’encontre des vols en provenance de l’Inde et du Pakistan.

 

 

Les billets pour un vol New Delhi-Dubaï coûtaient plus de 50 000 roupies, soit cinq fois le prix usuel.

 

Plus aucun billet n’était proposé à partir de dimanche, date à laquelle les vols en provenance d’Inde seront suspendus dans les Émirats pendant dix jours.

 

Ruée sur les jets privés

 

 

Pour les jets privés, la demande est « absolument folle », a déclaré à l’AFP un porte-parole de Air Charter Service India, spécialisé dans ce service.

 

« Nous avons 12 vols à destination de Dubaï demain et chacun d’entre eux est complètement plein », a-t-il ajouté.

 

« J’ai reçu près de 80 demandes de renseignements pour des vols vers Dubaï rien qu’aujourd’hui », a déclaré un porte-parole d’Enthral Aviation, un autre prestataire.

 

« Nous avons demandé plus d’avions de l’étranger pour répondre à la demande… Cela coûte 38 000 dollars pour louer un jet de 13 places reliant Bombay à Dubaï et 31 000 dollars pour un appareil de 6 places », a-t-il dit à l’AFP.

 

« Les gens forment des groupes et s’arrangent entre eux pour partager un avion privé rien que pour disposer d’un siège… Nous avons reçu quelques demandes pour la Thaïlande mais la plupart du temps, les gens veulent aller à Dubaï », a-t-il poursuivi.

 

3,3 millions d’Indiens vivent aux Émirats

 

 

Environ 3,3 millions d’Indiens vivent aux Émirats, où ils constituent un tiers de la population. La majorité d’entre eux résident à Dubaï, un des sept émirats du pays.

 

Les voyageurs venant d’Inde via d’autres pays où ils ont fait escale devront, eux, rester dans ces pays tiers au moins 14 jours avant de rejoindre les Émirats, avait précisé jeudi l’Autorité générale de l’aviation civile des Émirats.

 

Les citoyens émiratis et les voyageurs en jets privés ne sont pas concernés par ces mesures, tout comme les vols de fret entre les deux pays qui ne seront pas interrompus.

 

Vendredi est également entrée en vigueur une interdiction d’arriver en Grande-Bretagne en provenance d’Inde, sauf pour les citoyens britanniques et irlandais ou les ressortissants de pays tiers ayant un droit de résidence.

 

Les vols aller simple reliant Bombay ou New Delhi à Londres coûtaient vendredi entre 100 000 et 150 000 roupies, soit plus du double du tarif habituel quand on réserve au dernier moment.

Agence France-Presse

 

 

 

 

 

 

 

 

 

°Source : La Presse.ca (Canada)

Articles associés

Au Burkina Faso, le président du Parti pour la renaissance nationale (Paren), Abdoul Karim Sango, est un des rares acteurs du monde politique à commenter la demande de départ des troupes françaises. « Je salue cette décision parce que j’estime que c’
La France, et plus généralement l’Occident doivent prendre conscience que la situation en Afrique a changé, et que l’époque où leurs méthodes et leurs projets prévalaient est déjà révolue, expose le général de corps d’armée Bruno Clément-Bollée dans
Des journalistes mauritaniens ont dénoncé un communiqué récent de l'ambassade d'Algérie à Nouakchott, dans laquelle la représentation diplomatique accuse les médias d’être à la «solde d’un Etat ennemi» et critique des «mercenaires de la plume (qui) n
L'accord a d'ores et déjà été validé par le Conseil d'administration du Fonds. Le Fonds monétaire international (FMI) a annoncé mercredi dans un communiqué avoir trouvé un accord avec le gouvernement mauritanien en vue d'un prêt de 86,9 millions de d
L’équipe locale de football de Mauritanie s’est qualifiée pour les quarts de finale du CHAN 2023 après sa victoire sur le Mali (1-0). Mardi à Oran, les Mourabitounes ont acquis leur succès grâce à un but de l’attaquant Mamadou Sy à la 53e minute. Cet
Dakar accueille cette semaine la deuxième édition du sommet Nourrir l'Afrique. Un événement qui se tient dans un contexte d'insécurité alimentaire. Une vingtaine de chefs d'Etat et une quarantaine de pays africains sont attendus dans la capitale séné
OPINION. Cinq pays d'Afrique ont dernièrement connu des putschs militaires couronnés de succès. Dans aucun d'entre eux, le retour à l'ordre constituionnel n'est garanti, loin de là. Par Thierry Vircoulon, Université Paris Cité Depuis 2020, une étonna
Les pays africains sont parmi les plus fragiles face au dérèglement climatique. Déficit pluviométrique, sécheresse extrême et risques d'inondations sont à craindre, prévient l'Agence française de développement. Si l'Afrique contribue de façon margina
L’Agence nationale de promotion du commerce extérieur (ALGEX) a annoncé via son site web la programmation, samedi 28 janvier, d’une traversée sur la ligne maritime commerciale entre l’Algérie et des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Mauritanie et Sénéga
Début janvier, les autorités espagnoles ont annoncé le démantèlement d’un vaste trafic de déchets des îles Canaries à destination de l’Afrique de l’Ouest. Plus de 5 000 tonnes de dangereux déchets électroniques y auraient été exportées illégalement e

En direct

Suivez en direct l'actualité