Envoyer de l'argent à vos proches en Mauritanie avec Diaango MONEY
plus de 8 mois

30-09-2020 12:12 - L'Editorial du Calame : Sous le déluge


Le Calame - Il y a quelques jours, quelques dizaines de millimètres de pluie ont provoqué un profond désarroi à Nouakchott, notre capitale censée faire vitrine sur l’extérieur.

Routes inondées, automobilistes piégés, quartiers submergés, toujours le même spectacle de désolation à chaque hivernage. Il y a quelques années, pourtant, l’ex-président de la République inaugurait, en grandes… pompes qui auraient dû nous prévenir de la suite, un réseau d’assainissement qui a coûté la bagatelle de 15 milliards d’anciennes ouguiyas.

Un réseau fantôme, à coup sûr, puisqu’aucune goutte de pluie n’aura jamais été évacuée par une quelconque canalisation. Il a fallu recourir à de beaucoup moins prestigieuses pompes pour vider les grands axes des quasi-lacs qui enclavaient les quartiers. Alors, où sont partis les 15 milliards ? Engloutis comme tout le reste.

Comme les dizaines d’autres milliards que la police chargée des crimes économiques est entrain de pister et dont une partie a été retrouvée. Comme le foncier de Nouakchott et de Nouadhibou sur lequel on a fait main basse. Comme les dizaines de marché de gré à gré, qui ont, eux aussi, pompé des milliards sur lesquels personne ne pouvait lorgner, s’il n’était membre du clan.

Mais toute chose a une fin, pas nécessairement heureuse. Ceux qui ont mis, dix ans durant, ce pauvre pays en coupe réglée, sont en train de rendre compte de leurs méfaits. Confrontés les uns aux autres, ils se rejettent une responsabilité que personne n’a le courage d’endosser.

Comme des rats quittant un navire en perdition. Sous le déluge, l’arche d’Ould Abdel Aziz a choisi de se saborder. N’est pas Noé qui veut.
 

Source : Le Calame (Mauritanie)

Articles associés

Honorée de conférer un thème à ce festival qui porte bien son nom, Libre art . Une formule qui octroie une liberté d’expression et l’émergence de la créativité. Un thème portant sur l’exploitation de la douleur et l’exploitation des ruines . Dans un
Dernier représentant africain à entrer en lice, les Comores ne disputeront pas la phase finale de la Coupe Arabe des Nations de la FIFA du 30 novembre au 18 décembre 2021 au Qatar. Les Cœlacanthes ont été renversés et corrigés par la Palestine (1-5)
Face à la criminalité galopante ces dernières semaines à Nouakchott, la réaction du gouvernement ne se fait pas attendre. Le dernier conseil des ministres s’est penché sur de nouvelles dispositions légales réglementaires et pratiques en appui des loi
Lors de son point de presse quotidien sur la situation épidémiologique en Mauritanie, le ministère de la Santé a annoncé jeudi soir, l'enregistrement de 34 cas de guérison, et de 39 nouvelles infections au coronavirus. Les nouveaux cas se répartissen
L’Assemblée Générale de la Section Mauritanienne de l’Union Internationale de la Presse Francophone (UPF-Mauritanie) s’est tenue ce jeudi 24 Juin 2021 dans les locaux du groupe de presse « ESSADA » à Nouakchott. L’ordre du jour comportait un seul poi
Nouveau crime à Toujounine, braquage et viol. Moins de deux semaines après le tragique meurtre de l'érudit Ould Alouma et malgré la nouvelle stratégie sécuritaire tant chantée par la presse officielle, une pauvre famille a vécu une nuit d'horreur le
Le chef du bureau politique du mouvement de libération de la Palestine, Ismaël Haniyeh, a quitté le Maroc, mais sa dernière visite dans le royaume chérifien est au cœur de l’actualité. Un déplacement qui était au cœur de l’interview du chef du gouver
Comme à l’accoutumée, la chanteuse d’origine nigériane, Yemi Aladé, vient de gratifier son public de quelques images exclusives de sa prochaine œuvre audiovisuelle. Les publications ont été faites par l’artiste sur sa page Facebook avant d’être relay
Le Niger vient d’être une fois de plus endeuillé par des individus armés. Au moins dix civils ont perdu la vie dans des attaques menées par des individus armés, dans les villages de Danga-Zouani et Korombara. Il sonnait environ 15 h 30 heure locale (
Comme dans plusieurs pays d’Afrique, gagner sa vie au Bénin n’est pas une mince affaire. A Cotonou, la grande métropole par exemple, les activités génératrices de revenus se comptent par centaines de milliers. Chose normale car les Cotonois connaisse

En direct

Suivez en direct l'actualité



Laisser un commentaire