Des élèves libérés contre rançon au Nigeria

plus de 2 an(s)

Description

Des élèves ont été libérés par des hommes armés, dans le Nord du Nigeria, après le paiement d’une rançon. Les ravisseurs n’ont pas respecté leur engagement de libérer 21 élèves comme convenu dans les clauses.

Ouf de soulagement chez certains parents d’élèves nigérians dont les enfants ont pu être libérés, samedi 18 septembre dernier, par leurs ravisseurs. Ils faisaient partie des quelque 120 élèves kidnappés le 5 juillet dernier par des hommes armés, qui avaient pris d’assaut l’école secondaire Bath Baptist à Damishi, dans l’État de Kaduna.

Le révérend John Hyab, responsable de l’association chrétienne locale, a déclaré à l’agence Associated Press que « les ravisseurs ont récupéré l’argent il y a trois jours, et les étudiants libérés sont retournés chez leurs parents samedi soir », ajoutant qu’il était question de libérer 21 élèves et que les ravisseurs ont violé les clauses en retenant onze autres élèves, alors que leur rançon a été payée.

Ces élèves font partie d’un groupe de 120, qui avait été kidnappé à la suite de l’assaut lancé le 5 juillet dernier, par des hommes armés contre l’école secondaire Bath Baptist à Damishi, dans l’État de Kaduna. Entretemps, certains d’entre eux avaient été libérés, notamment 28 élèves, fin juillet. Outre ces élèves de l’Etat de Kaduna, beaucoup d’autres sont encore en captivité.

D’ailleurs, l’UNICEF (Fonds des Nations Unies pour l’enfance UNICEF), à travers son représentant au Nigéria, Peter Hawkins, a précisé qu’environ « 1 400 enfants ont été enlevés dans leurs écoles, et environ 200 d’entre eux sont toujours en détention », « au cours de l’année écoulée », ajoutant que 16 autres ont perdu la vie au cours de d’attaques menées contre les établissements scolaires.

Faisant le point sur la situation au Nigeria, notamment à l’approche de l’ouverture des classes, l’UNICEF, au cours d’une conférence de presse tenue jeudi, a indiqué que l’insécurité a nourri la peur chez au moins un million d’enfants, qui craignent de retourner dans leurs écoles.

 

 

 

 

 

 

 

°Source: Afrik.com

Articles associés

La reine Tiyi, également connue sous les noms de Tiy ou Tiye, était une figure importante de l’Égypte ancienne. Elle vécut pendant la XVIIIe dynastie et fut l’épouse du pharaon Amenhotep III. Née vers 1398 av. J.-C. à Akhmîm, elle était la fille de Y
La première chaîne panafricaine au monde n'est plus accessible sur Facebook aujourd'hui vendredi 12 avril 2024, hélas ce n'est pas un poisson d'avril. Facebook aurait-il supprimé ou bloqué la chaîne en sur on réseau social ? Afrique média est une cha
Souvi Ould cheine avait été torturé et assasiné dans un commissariat par 4 policiers. Ce meurtre avait suscité des mécontentements et manifestations en Mauritanie. Le 19 mars 2024, le tribunal de Nouakchott Nord a prononcé des condamnations dans le c
Le collectif de défense de feu et activiste des droits de l’homme, Soufi Ould Cheine a réclamé au tribunal pénal près de la Wilaya de Nouakchott Nord, de faire tout ce qui est nécessaire pour mettre au grand jour toute la lumière sur le présumé meurt
Le Parquet général près du tribunal pénal relevant de Nouakchott Nord a requis la peine de mort contre quatre des accusés dans le meurtre de l’activiste des droits de l’homme Soufi Ould Cheine, tué il y a un an dans l’un des commissariats de police d
Des dizaines de migrantes maliennes débarquent régulièrement et s’installent légalement à Nouakchott. Originaires de certaines régions du nord Mali d’ethnie bobo pour la plupart, ces maliennes arrivent à travers un réseau bien structuré mais surtout
La Mauritanie a officiellement accepté d’assurer la présidence tournante de l’Union africaine (UA) en 2024 ce samedi 17 février, lors de la cérémonie d’ouverture du 37ème sommet ordinaire de l’UA. La décision pour succéder aux Comores a été prise à l
Le Forum des Organisations de Solidarité Internationale issues des Migrations (FORIM) et le Réseau des Associations Mauritaniennes en Europe (RAME) ont organisé le 15 février 2024 à Nouakchott une journée d'échanges multi-acteurs. Cette rencontre a r

En direct

Suivez en direct l'actualité

Comments: