Envoyer de l'argent à vos proches en Mauritanie avec Diaango MONEY

A Feralla, le processus d’expropriation foncière continue: communiqué de presse


Le 30 janvier 2021, nous nous sommes rendus au village de Feralla, auprès des populations. L’objectif de notre visite était de nous enquérir de la situation des terres du village pour lesquelles la communauté villageoise redoute une opération d’expropriation en cours par les autorités.

Historique

Suite aux évènements de 1989, le département de M’Bagne a accueilli des groupes de nos compatriotes rapatriés du Sénégal. Les autorités de l’époque ont fait aménager des terres de culture de décrue appartenant aux populations de Feralla pour les attribuer aux rapatriés.

L’on se rappelle l’état d’exception qui prévalait malheureusement dans la vallée au moment des faits où les populations locales se souciaient plus de sauver leurs vies et protéger leur bétail face à la menace que constituaient les éléments des forces militaires et de police cantonnées dans la vallée et qui, se comportaient en véritables forces d’occupation.

Malheureusement les groupes de rapatriés qui ont bénéficié des parcelles pour la pratique de la riziculture n’avaient pas été préparés à leur nouvelle occupation. N’ayant pas la vocation de riziculteurs, les bénéficiaires ont vite abandonné les parcelles au bout de seulement trois années d’exploitation.

Et depuis, ces terres sont restées en jachère jusqu’à ce que les autorités décident de réhabiliter le périmètre à travers les actions du PARIIS – MR (Projet d’Appui à l’Irrigation au Sahel).

De l’avis des populations que nous avons rencontrées en assemblée villageoise lors de notre visite, le village a été mis devant les faits accomplis, il n’y a eu de concertation préalable comme cela se devait dans de tels projets.

Une première alerte donnée par les responsables du village a abouti à la mise en arrêt des travaux d’aménagement mais vite repris suite à des manœuvres malintentionnées effectuées par des individus connus dans le département pour désinformer les autorités.

Notre position

Au regard des informations à notre disposition et après analyse de la situation, nous avons compris que la démarche entreprise pour la conduite du projet l’a été avec beaucoup de légèreté et un manque de responsabilité manifeste. Une simple concertation avec les populations aurait permis de dissiper les soupçons et réaliser le projet sans aucune contrainte.

Aujourd’hui, au moment où les populations du village s’apprêtent à organiser une marche pacifique qui partira du village et se terminera sur le site, deux responsables de la jeunesse, Moussa Thiam et Moussa Sabirin, sont convoqués par le commissaire de police de M’Bagne.

Tout en dénonçant les méthodes cavalières des autorités dans leurs rapports avec le village, nous soutenons les populations de Feralla dans leur légitime revendication à savoir, la restitution de leurs terres ancestrales, tout en les appelant à plus de retenue et de responsabilité.

Fait à Nouakchott, le lundi 22 février 2021

Coumba Dada Kane

Députée à l’Assemblée nationale

Vice-présidente d’IRA - Mauritanie
 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Source : Le Calame (Mauritanie)

Articles associés

Sensationnel en phase de poules avec trois victoires en autant de sorties, le Cameroun s’est fait malheureusement surprendre en quart de finale par le Ghana (1-1, TAB 4-2), ce jeudi, au stade Olympique de Nouakchott. Ce vendredi, le Maroc affronte la
Ce vendredi 26 février 2021, Rawb, star en pleine ascension du reggae français, donne rendez-vous à ses fans avec un nouveau single : “New Day”. Un morceau à découvrir à tout prix. Après “Come Along” sorti seulement le 15 janvier dernier, et qui cont
Le chef de l’Etat sénégalais, Macky Sall, reçu, ce jeudi, peu après 16 h, sa première dose du vaccin anti Covid-19.Macky Sall s’est fait vacciner par son médecin personnel à la Salle des Banquets du Palais de la République, en présence de son épouse.
Pays le plus touché sur le continent, l’Afrique du Sud vient de débloquer 688 millions de dollars (plus de 371,5 milliards FCFA) pour sa campagne de vaccination contre la pandémie du Covid-19. C’est la somme qu’a confirmée le ministre des Finances, T
Dans un rapport rendu public vendredi, l'ONG Amnesty International accuse l'armée érythréenne d'avoir massacré des centaines de civils en novembre 2020 au Tigré, région nord de l'Éthiopie où elle combattait les rebelles au côté des forces nationales.
La brigade de gendarmerie de Keur Massar a mis aux arrêts des personnes qui tentaient d’exciser des fillettes à Boune. Ces ressortissants guinéens qui ont dépêché une exciseuse depuis la Guinée Conakry ont été arrêtés par les hommes de Capitaine Ndia
Le ministre mauritanien du pétrole, de l’énergie et des mines Abdessalam O. Mohamed Saleh a déclaré que les sociétés travaillant dans le projet du champ gazier « la grande tortue Ahmeyim » entre la Mauritanie et le Sénégal se sont engagées à lancer l
Depuis la chute d'Ahmad Ahmad à l'été 2019, la campagne pour élire un nouveau président de la Confédération africaine de football (CAF) bat son plein sur le continent entre quatre candidats. Tour d'horizon des candidatures alors que le verdict des ur
avec le mode actuel de gestion de l’Etat sans que cela fasse que nous appartenions à l’opposition politique Le Calame : Vous venez de lancer le Sursaut Populaire Démocratique (SPD), un nouveau mouvement dans l’arène politique. Quels sont les raisons
Le Ghana s’est emparé du premier billet pour les demi-finales en écartant le Cameroun par 4-2 aux tirs aux buts, après le match nul (1-1), jeudi 2021, au stade Olympique de Nouakchott. Qualifié seulement parmi les meilleurs 3èmes de groupes, le Ghana

En direct

Suivez en direct l'actualité



Laisser un commentaire