Envoyer de l'argent à vos proches en Mauritanie avec Diaango MONEY
plus de 1 mois

PORTRAIT. L’apatride Harouna Sow a trouvé sa place en France grâce à la cuisine


Réfugié Mauritanien, Harouna Sow est aux commandes du Restaurant La Résidence. Son histoire et son parcours dans la cuisine sont un modèle d’intégration.

À 30 ans, Harouna Sow a déjà vécu mille vies. Aujourd’hui chef formateur du restaurant d’insertion La Résidence, ce passionné n’a pas toujours été dans la cuisine, loin de là. Il vient de Mauritanie, mais a grandi au Mali, avec sa mère. « Là-bas, je faisais l’école coranique et travaillais dans l’agriculture. J’élevais un troupeau de vingt vaches. »

En 2007, le président mauritanien appelle sa population à se faire recenser. Harouna retourne alors en Mauritanie avec ses oncles, mais rencontre des difficultés administratives. « Ils nous demandaient les actes de naissances des personnes de notre famille. C’était impossible à trouver, je ne les avais pas. »

La Mauritanie ne reconnaît pas la nationalité d’Harouna, qui se retrouve sans papiers.

Apatride, il vient chercher protection en France en décembre 2012, et obtient le statut de réfugié deux ans plus tard. Il découvre la cuisine au fil des stages d’insertion. « J’ai vu les chefs en cuisine, j’ai vu la discipline inculquée et je me suis rendu compte que c’était un univers qui me caractérisait. Aujourd’hui, c’est ma passion, ce qui guide mon quotidien. »

Une cuisine du cœur

Harouna obtient son CAP cuisine en 2014 au Pullman Paris tour Eiffel. Il enchaîne les expériences et se lance à son compte dans une activité traiteur. En parallèle, il participe plusieurs fois au Refugee Food Festival et fait la connaissance des organisateurs Marine Mandrila et Louis Martin, fondateurs de La Résidence. « Quand le coronavirus est arrivé, j’étais au chômage technique. Je voulais faire quelque chose d’utile pour mon pays d’accueil. Je me suis rapproché de Marine et Louis pour participer à l’aide alimentaire qu’ils mettaient en place. »

Fort de ses six années d’expérience dans la cuisine, Harouna forme et encadre des commis tous réfugiés.

Chaque jour, l’équipe prépare 200 repas pour les Restos du Cœur à partir de denrées alimentaires collectées par l’association. « Je viens d’une région dans le monde où des gens meurent de faim. Quand j’ai vu tous les invendus qui étaient récupérés, je ne pouvais pas rester sans rien faire. »

En 2013, à son arrivée en France, Harouna a lui même bénéficié de l’aide alimentaire pendant neuf mois. « Aujourd’hui j’arrive à payer mon repas. C’est à mon tour de renvoyer l’ascenseur. » Il sait tout le pouvoir qu’un bon plat chaud, fait avec le cœur, peut avoir. « Quand j’étais bénéficiaire, il me manquait quelque chose pour finir mon assiette… J’ai toujours cette image qui me revient à l’esprit. Du coup, quand je cuisine, j’y pense, j’y mets ma personnalité. »

Le chef propose une cuisine empreinte de ses origines, avec des plats en sauce, gorgés de saveurs. Il manie à merveille les produits comme le riz, le poisson, le poulet et les légumes. « Cuisiner, c’est prendre une casserole, allumer le feu… Mais cuisiner un repas pour être mangé, pour que la personne en garde un bon souvenir, c’est autre chose. »

« La France m’a beaucoup apporté »

En discutant avec Harouna, on découvre un homme accompli, fier de son parcours, qui semble avoir trouvé une stabilité, grâce à la cuisine. « J’ai eu beaucoup de difficultés à m’intégrer au début. Mais la restauration en France est très valorisée, très culturelle. Elle m’a permis de trouver ma place. »

Reconnaissant du soutien et de l’aide apportés par son pays d’accueil, Harouna se révèle profondément patriote. « Être réfugié, c’est avoir les mêmes droits et devoirs que n’importe quel citoyen français. Chaque matin, je me lève et me demande : qu’est-ce que je peux faire de bien pour la Nation ? J’essaye de rendre à la France ce qu’elle m’a donné. »

 

 

 

 

 

 

 

 

Source : Ouest-France

Articles associés

Sensationnel en phase de poules avec trois victoires en autant de sorties, le Cameroun s’est fait malheureusement surprendre en quart de finale par le Ghana (1-1, TAB 4-2), ce jeudi, au stade Olympique de Nouakchott. Ce vendredi, le Maroc affronte la
Ce vendredi 26 février 2021, Rawb, star en pleine ascension du reggae français, donne rendez-vous à ses fans avec un nouveau single : “New Day”. Un morceau à découvrir à tout prix. Après “Come Along” sorti seulement le 15 janvier dernier, et qui cont
Le chef de l’Etat sénégalais, Macky Sall, reçu, ce jeudi, peu après 16 h, sa première dose du vaccin anti Covid-19.Macky Sall s’est fait vacciner par son médecin personnel à la Salle des Banquets du Palais de la République, en présence de son épouse.
Pays le plus touché sur le continent, l’Afrique du Sud vient de débloquer 688 millions de dollars (plus de 371,5 milliards FCFA) pour sa campagne de vaccination contre la pandémie du Covid-19. C’est la somme qu’a confirmée le ministre des Finances, T
Dans un rapport rendu public vendredi, l'ONG Amnesty International accuse l'armée érythréenne d'avoir massacré des centaines de civils en novembre 2020 au Tigré, région nord de l'Éthiopie où elle combattait les rebelles au côté des forces nationales.
La brigade de gendarmerie de Keur Massar a mis aux arrêts des personnes qui tentaient d’exciser des fillettes à Boune. Ces ressortissants guinéens qui ont dépêché une exciseuse depuis la Guinée Conakry ont été arrêtés par les hommes de Capitaine Ndia
Le ministre mauritanien du pétrole, de l’énergie et des mines Abdessalam O. Mohamed Saleh a déclaré que les sociétés travaillant dans le projet du champ gazier « la grande tortue Ahmeyim » entre la Mauritanie et le Sénégal se sont engagées à lancer l
Depuis la chute d'Ahmad Ahmad à l'été 2019, la campagne pour élire un nouveau président de la Confédération africaine de football (CAF) bat son plein sur le continent entre quatre candidats. Tour d'horizon des candidatures alors que le verdict des ur
avec le mode actuel de gestion de l’Etat sans que cela fasse que nous appartenions à l’opposition politique Le Calame : Vous venez de lancer le Sursaut Populaire Démocratique (SPD), un nouveau mouvement dans l’arène politique. Quels sont les raisons
Le Ghana s’est emparé du premier billet pour les demi-finales en écartant le Cameroun par 4-2 aux tirs aux buts, après le match nul (1-1), jeudi 2021, au stade Olympique de Nouakchott. Qualifié seulement parmi les meilleurs 3èmes de groupes, le Ghana

En direct

Suivez en direct l'actualité



Laisser un commentaire