Les nouveaux manuels scolaires mauritaniens : une victoire diplomatique célébrée par les médias marocains

plus de 2 mois

Description

Dans un geste largement interprété comme une victoire diplomatique pour le Maroc, la récente décision de la Mauritanie d’inclure dans ses manuels scolaires une carte montrant le Sahara comme partie intégrante du Royaume du Maroc a été accueillie avec une effervescence notable par certains médias marocains.

La publication de cette carte, officiellement approuvée par le ministère de l’Éducation mauritanien, représente un alignement avec la vision marocaine du Sahara, défiant ainsi les revendications de la République arabe sahraouie démocratique (RASD) soutenue par l’Algérie.

Jusqu’ici la Mauritanie avait toujours joué à l’équilibriste et avait toujours veillé à éviter tout ce qui pouvait être sujet à interprétation comme une escale de la compagnie de transport aérien ou la visite d’officiels au Sahara qui était appelé dans les manuels Sahara Occidental.

Cette initiative a été célébrée par de nombreux Marocains sur les réseaux sociaux, qui y voient une reconnaissance tangible de la souveraineté marocaine sur ses provinces du sud. En contraste, elle a suscité l’indignation des soutiens du Polisario, considérant cet acte comme une trahison de la part de la Mauritanie, qui était jusque-là perçue comme neutre dans ce conflit de longue date.

La couverture médiatique au Maroc, notamment sur des plateformes telles que Hespress Français, souligne l’importance de cette reconnaissance dans le cadre plus large du soutien international croissant au plan d’autonomie proposé par le Maroc pour le Sahara.

Cette dynamique est renforcée par des déclarations récentes de figures internationales, telles que le président du gouvernement espagnol, Pedro Sanchez, réaffirmant le soutien de Madrid à la souveraineté marocaine sur le Sahara, en conformité avec le droit international.

Ce revirement cartographique n’est pas isolé mais s’inscrit dans une tendance de reconnaissance internationale croissante, comme en témoignent les changements opérés par des médias internationaux de renom tels que Sky News et la BBC, qui ont également mis à jour leurs cartes pour inclure le Sahara dans le Maroc. Ces évolutions reflètent un changement significatif dans la perception internationale du conflit du Sahara, avec des implications potentielles pour le consensus global autour de la question.

Alors que la décision de la Mauritanie de reconnaître le Sahara comme faisant partie du Maroc marque une étape importante, elle a également exacerbé les tensions avec les partisans du Polisario et l’Algérie. Toutefois, dans le grand schéma des choses, cette reconnaissance peut être vue comme un pas vers un nouveau consensus international qui pourrait finalement mener à une résolution durable du conflit du Sahara.

Les médias marocains, en célébrant cette évolution, mettent en lumière non seulement une victoire diplomatique pour le Maroc mais aussi un moment potentiellement transformateur pour le dialogue régional et international sur le Sahara.
 

Articles associés

La reine Tiyi, également connue sous les noms de Tiy ou Tiye, était une figure importante de l’Égypte ancienne. Elle vécut pendant la XVIIIe dynastie et fut l’épouse du pharaon Amenhotep III. Née vers 1398 av. J.-C. à Akhmîm, elle était la fille de Y
La première chaîne panafricaine au monde n'est plus accessible sur Facebook aujourd'hui vendredi 12 avril 2024, hélas ce n'est pas un poisson d'avril. Facebook aurait-il supprimé ou bloqué la chaîne en sur on réseau social ? Afrique média est une cha
Souvi Ould cheine avait été torturé et assasiné dans un commissariat par 4 policiers. Ce meurtre avait suscité des mécontentements et manifestations en Mauritanie. Le 19 mars 2024, le tribunal de Nouakchott Nord a prononcé des condamnations dans le c
Des dizaines de migrantes maliennes débarquent régulièrement et s’installent légalement à Nouakchott. Originaires de certaines régions du nord Mali d’ethnie bobo pour la plupart, ces maliennes arrivent à travers un réseau bien structuré mais surtout
La décision soudaine et urgente du Bureau de l'Assemblée nationale de lever l'immunité du député Biram Al-Dah Abid en réponse à la demande du pouvoir exécutif a choqué les Groupes parlementaires des partis d'opposition, car c'est une évolution danger
Mesdames et Messieurs, membres dévoués de l'Initiative des Jeunes pour l'Unité Nationale (IJUN), honorables invités, En cette journée exceptionnelle marquant le premier anniversaire de l'IJUN, je tiens à exprimer ma profonde gratitude envers chacun d
Le ministère des affaires islamiques et de l’enseignement originel a annoncé jeudi que l’enregistrement des candidats au pèlerinage 1445 hégire (2024) débutera lundi 19 février et se poursuivra jusqu’au 28 février 2024 dans toutes les moughatas du pa

En direct

Suivez en direct l'actualité