La pollution urbaine tue deux fois plus en Afrique qu’ailleurs

plus de 1 an(s)


Deux récentes études, britannique et américaine, confirment que la pollution atmosphérique fait davantage de victimes sur le continent qu’on ne le croyait.

Dans la pensée populaire, « dérèglement climatique » rime avec « pollution » et vice versa. L’Afrique, qui contribue peu aux émissions de gaz à effet de serre – 4 % des émissions mondiales par 18 % de la population de la planète –, pourrait donc s’imaginer être un havre d’air pur. Illusion de citadin, si l’on en croit deux études récentes.

Une enquête de l’organisme américain Health Effects Institute démontre qu’en Afrique subsaharienne, le taux de mortalité liée à la pollution de l’air est de 155 décès pour 100 000 personnes, soit presque le double de la moyenne mondiale, qui n’est que de 85,6 décès pour 100 000 personnes. Dans les métropoles, le chiffre atteint effectivement le double des données mondiales.


LES NUAGES DE POLLUTION NE S’ARRÊTENT PAS AUX FRONTIÈRES DES VILLES

Si la pollution « tueuse » est d’abord urbaine – comme le démontre l’étude de l’ONG britannique Clean Air Fund concentrée sur les cas d’Accra, de Lagos, de Johannesburg et du Caire –, l’Afrique traditionnellement rurale ne saurait se rassurer. Primo, les nuages de pollution ne s’arrêtent pas aux frontières des villes. Secundo, les experts de la population prédisent que d’ici à 2060 les deux tiers des Africains devraient vivre dans des zones urbaines. Avant 2100, cinq des dix plus grandes mégapoles du monde devraient se situer sur le continent.

Fléau létal et économiquement délétère


Depuis des années, des études alertent sur le fait que la pollution atmosphérique a provoqué la mort prématurée d’Africains dont le nombre s’élèverait déjà, selon certaines sources, à plus d’un million. Alors que le continent a la réputation d’être peu industrialisé, l’étude de Clean Air Fund explique le phénomène polluant par le manque de transports en communs efficients, la combustion de déchets en plein air et la présence des industries minières et pétrolières à proximité des centres urbains.

LA COP27 DEVRAIT ABORDER LES SOLUTIONS ÉCOLOGIQUES IDOINES POUR ENRAYER LE PHÉNOMÈNE

Un fléau non seulement létal, mais économiquement délétère pour des survivants dont la santé de plus en plus précaire les conduit vers des arrêts de travail de plus en plus fréquents. Au total, le rapport du Health Effects Institute prévoit que « les coûts financiers de la pollution atmosphérique vont être multipliés par six d’ici à 2040 ». Une ville qui réduit les émissions de CO2, c’est une ville qui fait des économies.

Il reste donc à enrayer la pollution par les solutions écologiques idoines que devrait aborder la Cop27 qui se tiendra, en ce mois de novembre, sur le continent africain, à Charm el-Cheikh. Des solutions collectives, comme l’investissement communal dans les transports en commun, ou individuelles, comme le recours des ménages à des cuisinières « écolo-compatibles ». Encore faut-il que les urgences diplomatiques et les obsessions politiciennes ne polluent pas le discours environnemental.

Articles associés

La reine Tiyi, également connue sous les noms de Tiy ou Tiye, était une figure importante de l’Égypte ancienne. Elle vécut pendant la XVIIIe dynastie et fut l’épouse du pharaon Amenhotep III. Née vers 1398 av. J.-C. à Akhmîm, elle était la fille de Y
La première chaîne panafricaine au monde n'est plus accessible sur Facebook aujourd'hui vendredi 12 avril 2024, hélas ce n'est pas un poisson d'avril. Facebook aurait-il supprimé ou bloqué la chaîne en sur on réseau social ? Afrique média est une cha
La Directrice Générale de la Caisse Nationale de Solidarité en Santé (CNASS) Amal Cheikh Abdallahi, a signé un accord avec la Député à l’Assemblée nationale du parti Insaf, Saadani Mint Khaitour, en vertu duquel la CNASS fournira une assurance-maladi
Des dizaines de migrantes maliennes débarquent régulièrement et s’installent légalement à Nouakchott. Originaires de certaines régions du nord Mali d’ethnie bobo pour la plupart, ces maliennes arrivent à travers un réseau bien structuré mais surtout
La Mauritanie a officiellement accepté d’assurer la présidence tournante de l’Union africaine (UA) en 2024 ce samedi 17 février, lors de la cérémonie d’ouverture du 37ème sommet ordinaire de l’UA. La décision pour succéder aux Comores a été prise à l
Dans un geste largement interprété comme une victoire diplomatique pour le Maroc, la récente décision de la Mauritanie d’inclure dans ses manuels scolaires une carte montrant le Sahara comme partie intégrante du Royaume du Maroc a été accueillie avec
Les clubs roumains CFR 1907 Cluj et UTA Arad sont parvenus, ce mardi 13 février, à un accord sur le transfert du défenseur Aly Abeid (26 ans). Le défenseur international et capitaine des Mourabitoune, arrive à Gruia après une saison et demie passée à
La création d'une monnaie commune n'a pas été officiellement annoncée, mais les dirigeants des pays de l'Alliance des États du Sahel n'hésitent plus à en faire un objectif affiché. Quelles en seraient les conditions ? Le général Abdourahmane Tiani, c
Le ministère mauritanien de la santé a annoncé lundi avoir enregistré 60 infractions au niveau de 47 structures pharmaceutiques, lors d’inspections effectuées en janvier dernier qui ont concerné 78 pharmacies au Gorgol et au niveau des trois wilayas

En direct

Suivez en direct l'actualité