Ecoslops s'associe à Parlym pour développer le recyclage des huiles de vidange en Afrique

plus de 10 mois

Description

(Boursier.com) — Ecoslops et la société Parlym annoncent un partenariat couvrant 25 pays en vue d'accélérer le déploiement sur le continent africain de la Scarabox, une unité de micro-raffinage développée par Ecoslops, permettant de recycler localement des résidus hydrocarbonés (déchets pétroliers d'origine maritime ou terrestre, et huiles de vidange) en combustibles et bitume léger destinés au tissu industriel environnant.

Cet accord prendra la forme d'une structure conjointe (Parlym 80%/Ecoslops 20%) qui a pour vocation d'investir de façon majoritaire dans les projets locaux codéveloppés et financés par les deux partenaires.

A très court terme, Parlym prendra, aux côtés d'Ecoslops, une participation minoritaire dans la société Valtech Energy au Cameroun (premier client de la Scarabox). Les deux partenaires ont aussi pour objectif de réaliser un second investissement en 2023 en Côte d'Ivoire, dès que les autorisations réglementaires auront été accordées.

Parlym est spécialisée dans l'ingénierie de projets d'infrastructures énergétiques dans les secteurs du nucléaire, de l'Oil&Gas et des énergies renouvelables. Réalisant plus de 150 ME de chiffre d'affaires, dont 50% en France et 50% sur le continent africain (sur lequel elle est implantée depuis plus de 50 ans), Parlym dispose d'une expérience reconnue en matière de réalisation d'études de danger, d'impacts environnementaux et d'assistance à maitrise d'ouvrage dans de nombreux pays.

Grâce à leur partenariat, Ecoslops et Parlym indiquent être en mesure de s'associer aux producteurs et collecteurs de résidus hydrocarbonés pour monter et financer les projets d'implantation de Scarabox partout où les études de marché ont montré leur potentiel de rentabilité.

©2023 Boursier.com
 

Articles associés

Des dizaines de migrantes maliennes débarquent régulièrement et s’installent légalement à Nouakchott. Originaires de certaines régions du nord Mali d’ethnie bobo pour la plupart, ces maliennes arrivent à travers un réseau bien structuré mais surtout
La décision soudaine et urgente du Bureau de l'Assemblée nationale de lever l'immunité du député Biram Al-Dah Abid en réponse à la demande du pouvoir exécutif a choqué les Groupes parlementaires des partis d'opposition, car c'est une évolution danger
Mesdames et Messieurs, membres dévoués de l'Initiative des Jeunes pour l'Unité Nationale (IJUN), honorables invités, En cette journée exceptionnelle marquant le premier anniversaire de l'IJUN, je tiens à exprimer ma profonde gratitude envers chacun d
Le ministère des affaires islamiques et de l’enseignement originel a annoncé jeudi que l’enregistrement des candidats au pèlerinage 1445 hégire (2024) débutera lundi 19 février et se poursuivra jusqu’au 28 février 2024 dans toutes les moughatas du pa
La Mauritanie a officiellement accepté d’assurer la présidence tournante de l’Union africaine (UA) en 2024 ce samedi 17 février, lors de la cérémonie d’ouverture du 37ème sommet ordinaire de l’UA. La décision pour succéder aux Comores a été prise à l
Biram Dah Abeid, député et leader de la mouvance anti-esclavagiste IRA, fait l’objet d’une plainte pour «diffamation» déposée le 13 février auprès du procureur de la République par le président de l’Union des forces de progrès (UFP). Cette confrontat
L’ancien Directeur Général de la Société Nationale de Distribution de l’Eau (SNDE), Mohamed Mahmoud Ould Jaafar vient de reprendre du service comme directeur général de la Caisse Nationale d’Assurance Maladie (CNAM). Nommé pendant le dernier conseil
Dans un geste largement interprété comme une victoire diplomatique pour le Maroc, la récente décision de la Mauritanie d’inclure dans ses manuels scolaires une carte montrant le Sahara comme partie intégrante du Royaume du Maroc a été accueillie avec

En direct

Suivez en direct l'actualité