Envoyer de l'argent à vos proches en Mauritanie avec Diaango MONEY
plus de 1 mois

La mairie de Paris va proposer trois semaines de confinement


Paris - La mairie de Paris va proposer au gouvernement un confinement de 3 semaines dans la capitale afin "d'avoir la perspective de tout rouvrir" à son issue, y compris bars, restaurants et lieux culturels, a affirmé le premier adjoint Emmanuel Grégoire jeudi sur France Info

Plutôt qu'un confinement le week-end, une mesure "très contraignante sur le plan de l'impact sociétal et assez peu efficace sur le plan sanitaire", le premier adjoint préfère "un confinement tout court" à Paris de façon à "vraiment redonner de l'oxygène et avoir la perspective dans trois semaines de tout rouvrir", tout en conservant des mesures de protection sanitaire. 

"On ne peut pas s'imposer de vivre dans une semi-prison pendant des mois. Il faut maintenant prendre des décisions courageuses", a déclaré l'adjoint de la maire PS Anne Hidalgo après l'annonce par le Premier ministre Jean Castex de la mise sous "surveillance renforcée" de Paris, comme 19 autres départements, face à la remontée épidémique. 

Ces territoires pourront faire l'objet de mesures de confinements locaux à partir du week-end du 6 mars si la situation continuait à se dégrader, après "concertations avec les élus", a ajouté le chef du gouvernement. 

Si la méthode du gouvernement d'engager le dialogue entre préfets et élus locaux "est la bonne", Emmanuel Grégoire estime que "la situation actuelle, qui nous semble un tout petit peu attentiste, est la pire parce que ce sont des demi-mesures avec des mauvais résultats". 

La mairie, également favorable à "un retour au télétravail de façon obligatoire" et à des mesures "ciblées, avec discernement et à durée limitée" vis-à-vis des commerçants, entend faire remonter ses propositions au gouvernement en début de semaine prochaine, après dialogue avec l'Agence régionale de santé (ARS) et la préfecture de police au cours du week-end. 

- "Aberrant" pour l'opposition - 

Interrogé jeudi soir sur les déclarations d'Emmanuel Grégoire, l'entourage du Premier ministre a décliné tout commentaire, renvoyant simplement à "la concertation préfet/élus".  

L'adjointe à la Santé Anne Souyris (EELV) a dit à l'AFP craindre une "explosion des chiffres" du Covid-19 dans la capitale avec la rentrée scolaire lundi et la progression du variant britannique, alors que le taux d'incidence y est déjà supérieur au seuil d'alerte maximale. 

Le groupe d'opposition au conseil municipal Changer Paris (Républicains, centristes et indépendants) a lui dénoncé sur son site une proposition "aberrante". "Prétendre confiner Paris sans tenir compte de ses voisins est un non-sens absolu: le virus ne s'arrête pas aux portes du périphérique!", fustigent les élus de droite et du centre parisiens qui reprochent à Anne Hidalgo d'avoir fait cette proposition "sans aucune concertation, ni avec les maires d'arrondissement, ni avec les élus des communes limitrophes". 

L'opposition parisienne, pour qui "l'expérience de la crise a montré qu'un confinement de ce type n'était pas à même de vaincre l'épidémie", réclame une réunion des élus de Paris "avec les autorités sanitaires et administratives afin d'envisager ensemble les mesures que la situation exige". 

La présidente de région Valérie Pécresse (Libres!) a de son côté qualifié "d'illusions" d'éventuelles décisions sanitaires prises "au niveau départemental en Ile-de-France dans une déclaration au Parisien. Comment fait-on dans une région où des millions de personnes prennent les transports en commun tous les jours pour aller travailler et se déplacent quotidiennement d'un département à l'autre?". 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Source: Lexpress

Articles associés

De certaines expériences scientifiques naît l’espoir. D’autres, le doute et les interrogations. À quelques mois d’intervalle, une équipe de chercheurs français, une autre sino-américaine, ont donné vie à des embryons constitués de cellules de singe e
Les Maliens ont entamé le mois de ramadan mardi 13 avril. Si le pain était prisé les autres années durant le mois sacré, tel n’est plus le cas. Avec la rareté des ressources et cette période de Covid-19, le pain livré aux boutiquiers cherche preneur
L’administration Biden a annoncé vendredi qu’elle allait consacrer 1,7 milliard du plan de relance pour lutter contre les mutations génétiques du virus et améliorer la surveillance génomique. Même si de plus en plus d’Américains sont vaccinés contre
Le Qatar discute avec les producteurs de vaccins pour s’assurer que tous les supporters venant assister à la Coupe du monde de football qu’il va accueillir fin 2022 ont été vaccinés contre le Covid-19, a indiqué ce vendredi 16 avril le ministère des
Le ministère mauritanien de la santé a rappelé aux personnes ayant pris la première dose du vaccin du coronavirus qu’elles doivent prendre la seconde dose dès la fin de la troisième semaine après la première dose. Le communiqué du ministère demande à
Mardi dernier, c’est encore un panel d’experts de haut niveau qui a appelé, lors d’une conférence, l’actuelle administration américaine à soutenir les efforts du Maroc visant à résoudre le conflit du Sahara sur la base d’une solution politique fondée
C’est un seuil terrible. Depuis son arrivée en France à la fin du mois de janvier 2020, le Covid-19 serait responsable de près de 100.000 morts, selon le décompte réalisé par Santé Publique France qui comptabilisait 300 nouveaux décès ce jeudi. Mais
Jugés pour avoir perpétré, en 2004, un bombardement qui avait tué neuf soldats français à Bouaké, en Côte d’Ivoire, trois hommes ont été condamnés à la prison à perpétuité, jeudi 15 avril, par la cour d’assises de Paris. Ils n’étaient pas présents lo
Une commission du Congrès américain a adopté mercredi un projet de loi portant le principe d’une compensation financière pour réparer les méfaits de l’esclavage aux Etats-Unis, un premier vote historique dans un pays encore marqué par les discriminat
Le ministre mauritanien de la santé, Nadhirou O. Hamed a déclaré que son département travaille actuellement à l’harmonisation des taux de prestation dans les cliniques privées, réaffirmant que le ministère œuvre avec tous les acteurs dans le domaine

En direct

Suivez en direct l'actualité



Laisser un commentaire